Bienvenue à l'UMR 7203 - Laboratoire des Biomolécules

 

  • Rattachement FSI-SU : Faculté de Chimie (UFR926) et Faculté de Biologie (UFR927, depuis Février 2017)
  • Rattachement CNRS : INC principal (sections 16 principale, 13, 12, 11) et INSB (sections 20 et 28)
  • Rattachement ENS-PSL : Département de Chimie

Les activités de recherche du Laboratoire des BioMolécules sont orientées vers la compréhension et le contrôle du fonctionnement du vivant, ainsi que vers les développements méthodologiques et instrumentaux. Les projets du LBM sont essentiellement consacrés au développement de nouvelles compétences et/ou d'outils en chimie analytique, chimie organique, chimie inorganique, biophysique, biochimie, biologie et physiopathologie, afin de comprendre, voire de contrôler les mécanismes fondamentaux du vivant, et d'analyser au niveau moléculaire les dysfonctionnements spécifiques observés dans certaines pathologies humaines.
Le Laboratoire des BioMolécules (LBM) regroupe depuis 2009 des personnels de recherche issus précédemment de deux laboratoires de l'INC du CNRS (UMR 8642, UMR 7613) localisés respectivement à l'ENS et à l'UPMC. Depuis 2014, cette unité mixe de recherches (UMR 7203) a pour tutelles Sorbonne Université (ex- UPMC), l'Ecole Normale Supérieure (PSL-Research University) et le CNRS.
Les membres du LBM sont répartis sur trois pôles :

  • "Peptides, Glycoconjugués et Métaux en Biologie"
  • "Biomolécules : Analyse, Interactions Moléculaires et Cellulaires"
  • "Structure et Dynamique des Biomolécules"

Les équipes de recherche sont composées de personnels enseignants-chercheurs, chercheurs, ITA et BIATSS dépendant principalement de la chimie, de la physique, de la biochimie et de la pharmacologie. La pratique de l'interdisciplinarité (chimie, biologie, physique, médecine) est au coeur des activités du LBM.
Les principaux projets de recherche des équipes du LBM concernent :

  • la conception rationnelle et la synthèse de peptido-mimétiques ou de systèmes mimes de métalloprotéines à des fins structurales, biologiques ou thérapeutiques en particulier contre le stress oxydant développement d'inhibiteurs d'interaction protéines-protéines ;
  • la compréhension des mécanismes moléculaires des interactions peptides (pénétrants, antimicrobiens, viraux) / membranes modèle et biologique ;
  • la compréhension des mécanismes moléculaires et cellulaires pour la vectorisation et la délivrance intracellulaire de peptides, de protéines, de sondes (biocapteurs), de complexes métalliques, de nanoparticules ;
  • l'analyse des mécanismes moléculaires fondamentaux dans les modifications épigénétiques ;
  • les développements technologiques (DNP-RMN-IRM ; microscopie à onde évanescente pour du suivi de molécule unique) ;
  • les développements de sondes metal-centré multimodales (IR, fluorescence, fluorescence X) et développement d’approches en microscopie IR
  • les développements méthodologiques en spectrométrie de masse pour l'analyse des protéines, peptides et lipides.

Les chercheurs du laboratoire participent également à plusieurs GDR interdisciplinaires en chimie-physique-biologie : "Protéines Membranaires : aspects moléculaires et cellulaires" (GDR 3696) ; "Physique de la cellule au tissu" (GDR 3070) ; "Peptides antimicrobiens" (MuFoPAM, GDR3625) ; " Structure, fonction et régulation des GAGs" (Gagosciences, GDR 3739) ainsi qu'au GIS "FrenchBIC-groupe français de chimie bio-inorganique".
Le LBM est partie prenante des programmes d'investissement d'avenir  liés aux créations de Sorbonne Université et PSL-Research University, EQUIPEX Paris en Résonnance, et LABEX Michem.

Sections d'appartenance du CNU : 32, 31, 28, 64

 

MàJ 17/02/2019