Partenaires

Logo tutelle
CNRS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Productions scientifiques > Thèses > Thèses soutenues > Caractérisation ultrasonore de l’os par imagerie paramétrique d’atténuation, de vitesse de propagation et par estimation de la rétrodiffusion : Application à l’ostéoporose.

Caractérisation ultrasonore de l’os par imagerie paramétrique d’atténuation, de vitesse de propagation et par estimation de la rétrodiffusion : Application à l’ostéoporose.

Doctorant : Pascal GIAT

Directeur de thèse : Geneviève BERGER

Sujet : Caractérisation ultrasonore de l’os par imagerie paramétrique d’atténuation, de vitesse de propagation et par estimation de la rétrodiffusion : Application à l’ostéoporose.

Etablissement : Université Pierre et Marie Curie Paris VI

Date de soutenance : 1995

Résumé :

La caractérisation osseuse par ultrasons s’articule autour de deux axes. D’une part, elle consiste en la mesure des propriétés élastiques du tissu osseux à partir de l’estimation in vitro de la vitesse de propagation. D’autre part, elle repose sur la mesure in vivo de paramètres acoustiques (atténuation et vitesse) dans le but de caractériser l’ostéoporose. Cette pathologie osseuse se signale par la diminution de la masse osseuse, la modification de l’architecture de l’os spongieux (os trabéculaire) et la survenue de fractures. Elle constitue un réel problème de santé publique en termes de coût et d’incidence. Actuellement, il existe une grande motivation clinique et scientifique autour de l’utilisation des ultrasons pour l’ostéoporose, ce qui se manifeste par le développement et la commercialisation d’appareils utilisables en clinique. Cependant, les mesures effectuées par ces dispositifs restent très rudimentaires.

Dans ce travail réalisé in vitro nous proposons :

l’amélioration de la mesure clinique en réalisant les images paramétriques d’atténuation et de célérité ; l’étude de la variabilité des paramètres acoustiques dans l’os grâce au support de l’image ; l’étude de la relation qui existe entre les propriétés acoustiques, la densité et l’architecture ; l’étude de l’apport des mesures en réflexion par estimation de l’énergie rétro diffusée ; l’analyse de la dépendance fréquentielle de la rétro diffusion est susceptible de renseigner sur les modifications de la microstructure osseuse. La réalisation de l’image met en évidence l’hétérogénéité de l’os trabéculaire et autorise le contrôle précis de la zone de mesure. Grâce à l’image, nous disposons d’un moyen permettant l’étude multi paramétrée de milieux hétérogènes tels que l’os trabéculaire.

Dans la même rubrique :