Partenaires

Logo tutelle
CNRS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires, conférences > Séminaires du LIP > Séminaires en 2007 > Acoustique non linéaire dans les solides qui comportent des contacts internes.

Acoustique non linéaire dans les solides qui comportent des contacts internes.

Date : 14/12/2007 à 14h00

Intervenants :
- Vincent TOURNAT, CR CNRS, Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine, UMR6613, Le Mans.

Résumé :

Les contacts internes dans les solides sont susceptibles de glisser, frotter, taper ou clapper par exemple, sous l’action d’une onde acoustique. Ces comportements locaux fortement non linéaires (ils s’éloignent fortement de la relation linéaire de Hooke entre contrainte et déformation), impliquent une non-linéarité macroscopique souvent bien plus importante et complexe que celle des milieux homogènes. Dans cette présentation, plusieurs résultats expérimentaux d’acoustique non linéaire dans les milieux fissurés et dans les milieux granulaires sont décrits. Leurs modélisations doivent faire intervenir (selon la symétrie du problème ou selon des arguments comme la dynamique en amplitude observée) la non-linéarité hystérétique, le clappement ou des non-linéarités dissipatives. Les applications de ces effets acoustiques non linéaires à l’évaluation non destructive des matériaux et à la physique des milieux granulaires non consolidés sont discutées.