Partenaires

Logo tutelle
CNRS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Offres Stages, Thèses, Postdocs > Stages proposés en 2013-2014 > Stages proposés en 2009-2010 > [NE PAS POSTULER] Implémentation et comparaison des séquences d’imagerie de contraste pour l’échographie haute résolution.

[NE PAS POSTULER] Implémentation et comparaison des séquences d’imagerie de contraste pour l’échographie haute résolution.

1 - Responsable de stage :

S. Lori BRIDAL

2 - Coordonnées précises du lieu de stage :

Laboratoire d’Imagerie Paramétrique - UMR 7623 CNRS et UPMC - 15 Rue de l’Ecole de Médecine - 75006 Paris

3 - Résumé du contexte, des objectifs et des méthodes :

Des systèmes ultrasonores avec des sondes haute fréquence de 20 à 60 MHz permettent une imagerie haute résolution (80 à 30 µm) avec une profondeur d’exploration de 15 à 5 mm. Ce type de système permet déjà d’aborder un grand champ d’applications pour l’évaluation non invasive des modèles biologiques chez la souris (e.g. évaluation in utero chez la souris gestante, études cardio-vasculaires). En parallèle avec des développements technologiques en ultrasonographie haute fréquence, les agents de contraste ultrasonore (ACUs), constitués de microbulles de faible diamètre injectées dans la circulation sanguine, ont étendu le champ d’applications de l’imagerie ultrasonore (e.g. évaluation de flux microvasculaire, imagerie de contraste avec ciblage moléculaire). Plusieurs études expérimentales ont démontré la possibilité de détecter la réponse acoustique des microbulles en échographie haute fréquence. Notamment, des techniques ont été appliquées qui permettent la détection linéaire de la variation de la texture sur l’image ou de l’augmentation d’intensité des échos suite à l’injection d’un agent de contraste. D’autre part, des séquences haute fréquence ont été proposées pour la détection non linéaire (sous-harmonique ou deuxième harmonique) de la réponse acoustique des microbulles.

L’objectif initial de ce projet de stage, est d’implanter des différentes séquences de tir et de traitement de signal sur le prototype programmable d’échographie haute fréquence au Laboratoire d’Imagerie Paramétrique. L’intensité de contraste dû spécifiquement à la réponse des microbulles pour chaque séquence sera prédit à partir des simulations. L’intensité de contraste obtenu par chaque séquence d’imagerie sera également évaluée expérimentalement sur des solutions de microbulles de contraste. La combinaison de simulation et expérimentation devra permettre d’identifier la sensibilité et les limitations de chaque technique. Les résultats fourniront une ligne directrice pour la mise au point ultérieur des séquences haute fréquence pour la détection des microbulles de contraste dans la microvascularisation tumorale.

4 – Ce sujet pourra-t-il éventuellement se prolonger par un sujet de thèse :

NON

5 – Rémunération :

Estimation mensuelle : Gratification de Stage

6 - Observations :

Compétences utiles : programmation en MatLab, acoustique, expérimentation, traitement d’image, traitement de signal