Partenaires

Logo tutelle
CNRS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires, conférences > Séminaires du LIP > Séminaires en 2013-2014 > Pierre Bon (Institut Langevin), invité par N. Taulier

Pierre Bon (Institut Langevin), invité par N. Taulier

Vendredi 6 Juin 2014, 14h00

salle 125 - bâtiment 91 - site pitié-Salpêtrière

Orateur : Pierre Bon (Institut Langevin)

Titre : L’imagerie de phase quantitative, un outil versatile pour la biologie à l’échelle micro et nanométrique

Résumé :

Bien que pouvant représenter plus de 50% de l’information totale portée par la lumière issue d’un échantillon, la phase optique reste une quantité difficile à mesurer de façon non-invasive, en particulier en microscopie optique. Nous avons pu montrer que l’utilisation de l’interférométrie à décalage quadrilatérale (ID4L) permet d’obtenir de façon simple et directe une imagerie à résolution optique ( 200 nm) du déphasage et de l’absorption introduits par un échantillon microscopique [1]. Ce type d’imagerie de phase quantitative, obtenu par mesure du front d’onde transmis à travers l’objet, permet de créer un contraste endogène sur des échantillons semi-transparents telle une cellule vivante. Nos récents travaux ont permis de montrer que l’imagerie de phase quantitative permet de mesurer, de façon non-invasive et locale, la masse d’un échantillon biologique tout en ayant une sensibilité et une résolution suffisante pour observer le cytosquelette cellulaire sans aucun marquage fluorescent [2]. Les applications sont nombreuses et touchent tout aussi bien aux domaines de la biologie fondamentale, que de l’imagerie vibrationnelle et de la thermo-plasmonique.

[1] Bon et al. ”Quadriwave lateral shearing interferometry for quantitative phase microscopy of living cells” , Optics Express, 2009

[2] Bon et al. “Fast Label-Free Cytoskeletal Network Imaging in Living Mammalian Cells”, Biophys. J., 2014