Partenaires

CNRS
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Équipes > Équipe 3 : Biophysique des Nanosystèmes > Thèmes de recherche > Systèmes biomimétiques

Systèmes biomimétiques

Afin d’étudier des macromolécules d’intérêt biologique, il est souvent nécessaire d’utiliser un système non-biologique qui présente des propriétés proches des systèmes biologiques. Les systèmes modèles que nous étudions sont des microémulsions obtenues grâce à des tensioactifs. Nous nous intéressons principalement aux phases lamellaires, éponges, et micellaires.

Micelles inverses

Les micelles inverses sont composées de gouttes d’eau, de taille nanométrique, entourées par une monocouche des tensioactifs et dispersées dans une huile non miscible à l’eau. La taille des gouttes peut être variée expérimentalement en fonction de la quantité d’eau ajoutée à la microémulsion. Nous utilisons ces systèmes pour modéliser le confinement, et comprendre l’effet de l’hydratation sur des macromolécules, comme des peptides, ou des protéines. Nous étudions notamment la contribution à la stabilité conformationnelle des macromolécules ainsi confinées.

Lire la suite

Tensioactifs et phases bicontinues

Nous étudions des microémulsions préparées à partir de tensioactif non-ioniques CiEj. Nous avons caractérisé expérimentalement les phases lamellaires et éponges obtenus à partir de ces tensioactifs. Nous sommes en train de reproduire ces phases par des simulations de dynamique. Nous avons montré que ces phases modèles peuvent être utilisées comme support pour des protéines transmembranaires tout en conservant leur intégrité conformationnelle et fonctionnelle.

Lire la suite