Le LJP  >  Présentation du LJP

Présentation du LJP

Didier Chatenay,Directeur du LJP

L’ensemble des activités du LJP est tourné vers la physique à l’interface avec la biologie et la médecine.

Une grande partie de nos projets de recherche se situe dans le contexte de la réponse d’un système biologique à des perturbations extérieures. Cela va des propriétés des micro-organismes (en cellule unique ou en communautés organisées) jusqu'à la dynamique de réseaux neuronaux à l'échelle d'un cerveau entier en réponse à des stimulations.

Nous cherchons aussi à réaliser de nouveaux systèmes mécaniques ou physico-chimiques dont les comportements pourraient offrir certaines analogies avec des systèmes biologiques. C’est une approche "bioinspirée", qui permet des aller-retour entre les systèmes vivants et les systèmes artificiels en vue soit de développer de nouveaux concepts soit d’améliorer notre compréhension de certains mécanismes biologiques en cherchant à les reproduire de manière artificielle. Dans cette logique, nous développons actuellement des projets concernant le frottement solide en relation avec la mécanique du toucher ou concernant la biophysique des membranes en relation avec les problématiques du trafic intracellulaire.

Nous avons d'une manière générale un grand intérêt pour le développement de nouvelles approches expérimentales, en particulier dans le domaine de l’optique et des techniques de microfabrication. Nous utilisons des microstructures (matrices de fibres optiques, canaux microfluidiques) dont les tailles caractéristiques vont du micron à quelques centaines de microns. Ces systèmes nous permettent de sonder  les propriétés de système biologiques complexes à différentes échelles.

Enfin, il nous a semblé essentiel dès la création du Laboratoire Jean Perrin d’inclure une composante théorique dont le rôle est crucial tant du point de vue de l’animation de la vie scientifique collective que de celui du soutien aux expérimentateurs du laboratoire pour la modélisation. Nous tenons à insister sur le fait que notre ambition dans ce domaine consiste à créer un environnement permettant aux théoriciens du laboratoire de développer de manière autonome une activité générant de nouveaux concepts en profitant d’une interaction quotidienne avec les expérimentateurs.

En savoir plus sur la recherche au LJP